Combien coûtera vraiment une piscine ?

Guide d\'achats des meilleures piscines

Depuis l’apparition des premières piscines privées, de nombreuses révolutions ont permis de rendre ce privilège accessible à plus de personnes. Mais évidemment, il n’est pas encore vraiment facile de s’en faire construire une qui soit très bonne sans passer par des travaux conséquents. Il existe plusieurs manières de construire des piscines avec différents procédés et différents matériaux et selon ces facteurs-là, les prix d’une piscine peuvent beaucoup varier selon les besoins et les désirs des clients. Ainsi, il est nécessaire de se pencher sur les critères principaux qui peuvent influer sur le prix de la piscine avant de donner quelques estimations.

Premières estimations

L’installation d’une piscine coûte en moyenne 23 000 euros, avec une fourchette typique qui va de 15 000 euros à 45 000 euros. Mais les prix de piscines peuvent très vite s’envoler au-delà de cette fourchette. Cela dépend du type de construction, qu’elle soit hors terre et/ou enterrée et cette dernière se situe à l’extrémité supérieure de cette fourchette, soit entre 35 000 euros et plus de 60 000 euros, ou entre 50 euros et 125 euros le mètre carré pour les travaux de base, sans ajout ni mise à niveau. Les types en surface varient de 1 500 euros à 15 000 euros. Tous ces chiffres doivent inclure la main-d’œuvre, qui représente entre 25 et 50% du total. Une piscine désigne un ajout majeur pour une maison et elle peut ajouter d’innombrables années de plaisir à sa propriété. Lorsque les propriétaires imaginent un projet d’une telle envergure, il est nécessaire de tenir compte de tous les facteurs qui ont une incidence sur les coûts. Un premier dilemme qui peut se poser dès le début, ce sont les petits plus qui peuvent être apportés à la piscine. Chute d’eau, un spa ou un patio, des options qui sont très onéreuses, mais qui peuvent être ajoutées dès le début de la construction. Tout cela implique un budget conséquent, mais des économies à long terme, ou une piscine simple au début, mais dont les options seront ajoutées dans de futures rénovations. Tout dépend de ce que le client recherche.

Les piscines enterrées ou hors terre

Comme précédemment mentionnées, les piscines les plus chères sont celles qui sont dites « enterrées », car il faut prévoir un budget qui commence de 35 000 euros à même plus de 100 000 euros pour les plus haut de gamme. Cependant, pour les modèles avec une taille et un design assez correct, il faut s’attendre à payer entre 40 000 euros et 50 000 euros. Un énorme investissement demeure nécessaire parce que c’est ce type de piscine qui dure le plus sur le long terme et qui bénéficie d’une solidité sans égal par rapport aux autres comme les piscines démontables. Une grande partie des coûts proviennent des travaux d’excavation, de terrassement et de remise à niveau. C’est pourquoi il est conseillé de bien choisir l’emplacement pour faire des économies. Pour le cas d’une piscine hors terre, elle coûte entre 1 500 euros à 15 000 euros. Bien que cela représente un coût assez bas, car il n’y a pas de trou ni de remise à niveau à faire, une piscine hors terre n’ajoute pas la même valeur à la maison qu’une piscine creusée parce que la plupart la considèrent moins esthétique et donc pas vraiment la grande classe. Voici quelques facteurs de coût pour construire ce genre de piscine dans sa cour :

  • Excavation : 3 000 à 13 000 euros
  • Matériaux : 25 000 euros et plus
  • La taille : entre 50 euros à 125 euros le mètre carré
  • Chauffage : 1 500 euros jusqu’à 5 000 euros
  • Filtration : à partir de 500 euros jusqu’à 3 000 euros
  • Couvertures, jets d’eau et autres suppléments, y compris les chutes d’eau et les fontaines : 600 euros à 20 000 euros
  • Entretien :  500 euros à 4 000 euros

Les coûts selon les matériaux des piscines

Pour avoir une piscine, qu’elle soit creusée, hors-terre ou préfabriquée, il existe différents types de matériaux de revêtement dont voici la liste et les fourchettes de prix pour une piscine qui vont avec :

  • Gunite (Mortier projeté par air comprimé, à base de liants hydrauliques) creusée/béton : 35 000 euros jusqu’à 100 000 euros et plus
  • Fibre de verre creusée 20 000 euros à 60 000 euros
  • Vinyle enterré : 20 000 euros à 50 000 euros. Celui-ci nécessite un remplacement après 10 ans.

Ces prix incluent en général la main-d’œuvre pour la construction de la piscine.

Les « Endless Pools » ou piscines sans fin

Les piscines à recouvrement coûtent entre 40 000 et 60 000 euros avec la main-d’œuvre. Elles ont comme caractéristiques principales d’êtes étroites et longues, mesurant généralement 3 mètres sur 12 mètres. Pour les personnes soucieuses de l’espace et du budget, il faut considérer une piscine sans fin pour 23 000 à 40 000 euros. Elle se révèle beaucoup plus courte avec un courant généré artificiellement, permettant de nager « sans fin ». Le design de ce type de piscine plait de plus en plus, avec ses lignes fines et l’optimisation de place que cela peut offrir, c’est un succès grandissant.

Les piscines « Spool »

Ce genre de piscine coûte entre 20 000 euros et 25 000 euros avec la main-d’œuvre. Le nom anglais « Spool » vient de la combinaison de « small » ou « spa » et « pool » ou littéralement « petite piscine ». Ces piscines sont généralement équipées de puissants jets, un peu comme un spa, mais en plus gros. Ces  » piscines cocktail  » offrent une oasis en plein air à moitié prix et sont parfaites pour les propriétaires qui ont des espaces restreints ou des budgets réduits, mais qui veulent quand même impressionner leurs invités. Il en existe aussi d’autres types qui coûtent entre 20 000 et 25 000 euros. Souvent pas beaucoup plus grands qu’un spa, ils sont pour la plupart des cas installés en arrière-cours et n’ont généralement pas de jets ou de courants, mais agissent plutôt comme un trou de nage traditionnel pour ceux qui manquent d’espace.

Le spa proprement dit et le jacuzzi

Les spas et les jacuzzis coûtent entre 3 500 et 15 000 euros pour les modèles standards qui conviennent à 4 à 6 personnes. Pour les modèles encore plus grands et qui peuvent inclure un système de courant artificiel, il faut compter 35 000 euros ou plus. La main-d’œuvre se situe habituellement entre 150 euros et 500 euros pour l’installation, avec un supplément de 100 euros à 500 euros pour la livraison. Essentiellement faits pour la détente, les spas et jacuzzis procurent des bienfaits pour la santé grâce aux jets massant et la possibilité d’y inclure de l’aromathérapie. Mais les options qui y sont incluses font que ce type de piscine peut être relativement cher.

Prix pour une piscine d’eau salée

L’installation d’une piscine d’eau salée coûte de 12 000 euros à 25 000 euros, tandis que la conversion du chlore en solution saline coûte entre 1 000 euros à 5 000 euros. La seule vraie différence se situe au niveau de la plomberie. Elle a une structure identique à celle des types chlorés. Grâce à ce principe qui consiste à rendre l’eau salée, le système de la piscine en général emploiera moins de chlore pour l’entretien de l’eau et le niveau est maintenu à un seuil assez bas. C’est aussi beaucoup plus sain pour la peau et les yeux surtout pour ceux qui sont vraiment sensibles au chlore et qui s’irritent facilement. Il est même possible de changer une piscine normale en piscine à eau salée grâce à une installation faite dans la plomberie. Pas besoin de faire des travaux de rénovation donc, il suffit d’employer le système au sel, aussi appelé générateur de chlore au sel, installé dans la plomberie actuelle.

Coûts d’une piscine intérieure

Le total pour l’installation d’une piscine intérieure à partir de zéro commence à plus de 150 000 euros. Mais s’il existe déjà une structure pour l’installer, comme un garage, un pool house ou un sous-sol, elle coûtera de 20 000 euros à 100 000 euros. Si les propriétaires décident d’en construire une, il existe divers choix de conception et de budgétisation, notamment :

  • Standard : 20 000 euros à 100 000 euros.
  • Piscine sans fin : 23 000 à 40 000 euros
  • Pool House : 80 euros à 300 euros par mètre carré
  • Système de déshumidification (indispensable en intérieur) : 10 000 euros à 30 000 euros
  • Terrasse ou patio : 3 000 euros à 12 000 euros

Les prix selon les caractères physiques de la piscine

Il est nécessaire de revenir un peu sur les facteurs qui peuvent influer le prix comme la taille ou encore les matériaux utilisés dans la construction d’une piscine :

  • Taille de la piscine :  entre 50 euros à 125 euros le mètre carré pour une piscine creusée. Le facteur de coût d’installation le plus important est la taille. Plus la piscine sera grande, plus les coûts seront élevés. Il faut plus d’équipements, de matériaux et d’heures de travail à mesure qu’elle sera agrandie.
  • Matériaux de piscine : alors que les piscines creusées coûtent en moyenne de 20 000 euros à 60 000 euros, le type de matériau choisi dicte le prix final. Ciment, carrelage ou vinyle ? Le béton solide coûtera par exemple plus cher, mais il durera plus longtemps que le vinyle. Et bien que l’apparence des carreaux de porcelaine soit meilleure, ils sont extrêmement chers, donc il est plus raisonnable d’opter pour des carreaux simples. Il y a autant de prix qu’il y a de types de matériaux. Il est alors important de parler à un professionnel de l’installation de piscine pour savoir lequel est le meilleur. Il est possible de créer des looks haut de gamme avec des matériaux moins chers, comme le béton estampé sur la tuile.

Chauffage et filtration

Une somme combinée de 2 000 euros à 8 000 euros est nécessaire pour le chauffage et la filtration d’une piscine. Bien qu’il existe des systèmes de chauffage et de filtration à bas prix, il faut toujours se rappeler qu’ils tournent 24 heures sur 24. Il ne faut pas lésiner sur les moyens de ce côté-là parce que les répercussions peuvent encore être plus coûteuses à réparer en cas de casse ou de mauvais fonctionnement des systèmes. Les chauffe-piscines coûtent entre 1 500 euros et 5 000 euros selon la température recherchée par les propriétaires. Un filtre à eau coûte entre 500 euros et 3 000 euros de plus.

Les extras pour une piscine complète

Un plongeoir ? Ou encore un jacuzzi attaché au bassin principal ? Un système à courant forcé est idéal pour un entraînement intense ? Des bancs de ciment ou une terrasse couverte adjacente ? Il existe plusieurs types d’extras qui peuvent s’ajouter à la piscine standard. En voici quelques exemples de prix :

  • Chute d’eau :  1 500 euros à 5 000 euros
  • Jacuzzi : entre 3 500 et 15 000 euros, voire plus
  • Planche de plongée : 300 euros à 5 000 euros
  • Écrans et pièces jointes : 4 800 euros à 14 300 euros
  • Couvre piscine :  de 600 euros à 2200 euros

Avant de se faire construire une piscine, il existe plusieurs facteurs à prendre en compte qui vont sûrement gonfler le devis. C’est pourquoi il est toujours nécessaire de s’informer et de se préparer. En effet, pour les piscines enterrées par exemple, il ne suffit pas de faire un trou et de le remplir d’eau, il faut aussi considérer le terrassement, les matériaux de revêtement, le système de filtrage et autres. Il existe cependant différents types de piscines qui peuvent s’adapter à toutes les bourses et toutes les envies.